Le contexte d’enseignement

contexte1Imaginez que vous êtes une récente diplômée, avec en poche un baccalauréat en enseignement du français ou des mathématiques au secondaire, quelques expériences de voyage à l’étranger et une connaissance uniquement théorique des populations inuit et de leurs réalités. Passionnée et ouverte d’esprit, vous avez décidé de vous engager dans une expérience hors du commun : aller enseigner au Nunavik. On vous accueille dans une petite communauté  comptant environ 700 habitants où vous ferez partie d’une équipe de 20 enseignants francophones, anglophones et inuit, couvrant les secteurs primaire et secondaire.

Avant votre entrée en fonction, vous participez à une séance d’orientation de quelques jours à Kuujjuuaq. L’un des formateurs soulève une question qui vous préoccupait déjà : quelle est votre plus grande appréhension?

Choisissez l’énoncé qui soulèverait en vous la plus grande inquiétude pour en apprendre davantage sur chacune des problèmatiques  :

A) Enseigner à des élèves dont le français n’est pas la langue maternelle
B) Enseigner à une classe multiniveaux
C) Devoir vous approprier du matériel pédagogique adapté au contexte inuit
D) Vous intégrer dans une équipe de travail trilingue
E) Vous retrouver seule dans une communauté éloignée et isolée


Scénario suivant: La pertinence de l’école >>